Retour aux actualités

Semaine du développement durable : Coldway Technologies relève les défis du transport frigorifique

Et si les livraisons frigorifiques en ville s’effectuaient à vélo ? C’est la 20ème édition de la semaine européenne de la mobilité et du développement durable, dont le thème est « agir au quotidien ». L’occasion de revenir en chiffres sur les enjeux de la logistique urbaine du dernier kilomètre et de mettre en lumière le froid embarqué de Coldway Technologies. Combiner maîtrise de la chaîne du froid et livraison écologique zéro-émission, n’est-ce pas la clé pour agir au quotidien ?

 

Des évènements européens pour le climat

Deux évènements majeurs d’ampleur européenne se tiennent en ce moment pour le climat :

  • SEDD 2021La Semaine Européenne du Développement Durable (SEDD 2021) dont l’objectif est de sensibiliser le plus grand nombre au développement durable, de promouvoir des actions concrètes et d’engager à la mobilisation dans l’objectif d’atteindre les 17 objectifs de développement durable de l’Agenda 2030, adopté par l’ONU en 2015.
     

  • La Semaine Européenne de la Mobilité (SEM 2021), qui vise à promouvoir des modes de déplacement respectueux de l’environnement. Le thème cette année : « En sécurité et en bonne santé avec les mobilités durables ».
     

Mobilité durable, décarbonisation, environnement, des thématiques ancrées dans l’ADN de Coldway Technologies, dont la vocation est d’offrir une technologie de froid embarqué autonome et zéro-émission pour des livraisons éco-responsables.

 

La logistique et le transport, des secteurs encore trop polluants

La logistique est l’un des secteurs les plus indispensables - nous l’avons constaté pendant la crise sanitaire de Covid-19 – mais aussi l’un des plus polluants.

C’est d’autant plus vrai pour le transport sous chaîne du froid, qui nécessite l’utilisation de véhicules frigorifiques encore très énergivores.

Quelques chiffres issus du site développement-durable.gouv.fr montrent qu'il reste du chemin à parcourir avant d'atteindre l’objectif de la neutralité carbone en 2050.

  • 97 % des émissions de gaz à effet de serre induites par les transports sont constituées de CO2 provenant de la combustion de carburants.
  • Le transport routier contribue à la quasi-totalité (94 %) des émissions du secteur des transports.
  • Les émissions liées à la circulation routière incombent à hauteur de 54 % aux véhicules particuliers, de 24 % aux poids lourds et de 20 % aux véhicules utilitaires légers.

 

Répartition des émissions françaises de GES selon le mode de transport – France – 2018

Répartition des émissions françaises de GES selon le mode de transport – France – 2018

 

Globalement, les kilomètres parcourus par des véhicules routiers ont progressé de 41 % entre 1990 et 2018.

  • La quantité de marchandises transportées a augmenté de 30 % sur la même période.
  • Le transport routier de marchandises a progressé de 56 % et les véhicules utilitaires légers ont connu la plus forte progression de leurs émissions de GES (+ 35 %).

Une progression qui s’explique par le développement sans commune mesure des livraisons en agglomération.

 

Évolution des émissions française de GES du secteur des transports par mode de transport – France – 1990 / 2019

Évolution des émissions française de GES du secteur des transports par mode de transport en France de 1990 à 2019

 

L'essor de la livraison urbaine du dernier kilomètre

La croissance du e-commerce, couplée à la démocratisation de la livraison à domicile, ont généré un accroissement considérable des flux de livraison en ville.

Sur l’année 2019, ce sont 50 millions de colis qui ont été livrés, soit une croissance de plus de 10% (chiffres de la FEVAD, 2020). L’essor de la livraison du dernier kilomètre est fulgurant.

La crise de Covid-19 a accentué le développement de la logistique du froid en ville, notamment avec le portage de repas à domicile, et la livraison de médicaments qui se démocratise.

Livraisons en agglomérationCette croissance des livraisons dans les agglomérations implique des problématiques d’accessibilité et de congestion qui s’accompagnent d’un lourd bilan écologique et de nuisances répétées pour les citadins :

  • Densification du trafic urbain,
  • Pollution atmosphérique,
  • Nuisances sonores,
  • Altération de la qualité de vie des habitants.

Ces quelques chiffres clés montrent l’ampleur du problème du transport de marchandises dans les zones urbaines : à l’échelle nationale, la logistique du dernier kilomètre pèse environ 20% du trafic, occupe 30 % de la voirie, représente 50% du gazole consommé en ville et se trouve être à l’origine de 35 % des émissions de CO2, selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME).

Dans un contexte marqué par la mobilité et le développement durable, le dernier kilomètre est un véritable défi dans la logistique urbaine et la livraison dans les centres-villes.

 

Concilier livraisons sous chaîne du froid et environnement

Chaque année en France, 100 millions de tonnes de produits sont distribuées par camions frigorifiques. Ce chiffre pourrait doubler d’ici 2025, notamment parce que ltransport frigorifique occupe une place fondamentale dans l’industrie alimentaire et pharmaceutique.

En outre, la réglementation sur les fluides frigorigènes, les enjeux environnementaux et les coûts énergétiques du transport frigorifique conduisent les acteurs de la logistique du froid à se réinventer.

« Le premier défi dans le transport concerne le remplacement des fluides frigorigènes. Aujourd’hui certains sont encore à fort GWP [Global Warming Potential : potentiel de réchauffement global] », explique Gérald Cavalier, président de Cemafroid-Tecnea, dans le dossier spécial sur la logistique du froid de Voxlog.


La logistique réfrigérée du dernier kilomètre doit évoluer pour répondre :

  • aux besoins des entreprises, commerces et collectivités de livrer des produits sous chaîne du froid en zone urbaine, facilement, rapidement et en toute sécurité.
  • aux attentes des consommateurs en termes d'offre de services de livraison à domicile.
  • aux exigences réglementaires et impératifs environnementaux des agglomérations en matière de nuisances sonores et de pollution atmosphérique.

Coldway Technologies : le froid embarqué écologique

Opérer des livraisons de produits frais en ville avec des moyens de transports alternatifs en conservant la même traçabilité que pour un véhicule thermique, c’est désormais possible avec le froid embarqué de Coldway Technologies.

Coldway Technologies conçoit des groupes réfrigérants autonomes, assemblés sur des conteneurs ou intégrés à des véhicules propres, pour livrer sur le dernier kilomètre avec des moyens de transport doux.Conteneur réfrigérant Coldway embarqué sur scooter électrique

Vélos-cargos, scooters électriques, véhicules électriques, le froid autonome de Coldway Technologies s’adapte à tous les moyens de transport pour effectuer des livraisons en ville, de jour comme de nuit, sans pollution, sans nuisance sonore, dans le strict respect de la température des produits transportés.

Les groupes réfrigérants de Coldway Technologie sont complètement indépendants des batteries du véhicule. Ils fonctionnent avec un réfrigérant naturel, plébiscité par les autorités gouvernementales en remplacement des HFC.

Véritable alternative écologique aux véhicules frigorifiques, ils offrent une maitrise parfaite de la température pour un transport mono ou multi températures, avec un système de traçabilité intégré.

De nombreuses collectivités et entreprises ont adopté la technologie Coldway pour le transport de produits alimentaires ou pharmaceutiques.


En cette semaine du développement durable, quel meilleur moyen d’agir au quotidien que de choisir une solution de transport frigorifique alternative ?

Publié le :

Votre navigateur n'est pas conseillé

En effet, en restant sur ce navigateur vous ne bénéficiez pas d'une expérience optimale. Vous risquez de rencontrer quelques problèmes d'affichage ainsi qu'une baisse de performance. Pour y remédier, vous pouvez utiliser un navigateur plus récent qu'Internet Explorer 11 tel que Google Chrome ou encore Mozilla Firefox.